Un plan pour « vivre dans la dignité »

Un plan pour « vivre dans la dignité »

Les candidats du Parti Québécois dans la MRC Les Moulins, Mathieu Traversy (Terrebonne), Diane Gadoury-Hamelin (Masson) et Marc-Olivier Leblanc (Les Plaines) dénoncent «l’abandon des aînés par le gouvernement libéral». «Alors qu’une récente évaluation du Conseil du trésor démontre que la moitié des CHSLD de la région sont en mauvais ou très mauvais état, le Parti Québécois exige que la situation soit rapidement corrigée», a-t-on indiqué par voie de communiqué. «Nous avons fait un extraordinaire travail sur la question de mourir dans la dignité. Il faut maintenant nous doter d’un vrai plan pour vivre dans la dignité. Un gouvernement du Parti Québécois tiendra des États généraux sur les conditions de vie des personnes aînées et formera des équipes d’infirmières et de pharmaciens en CHSLD», a affirmé la vice-cheffe du parti, Véronique Hivon. «Dans Lanaudière, ce sont 50 % de nos établissements qui ont un besoin urgent d’être rénovés. Le gouvernement a octroyé seulement 90 M$ en deux ans pour l’ensemble du Québec; c’est insuffisant pour ramener ces établissements vétustes à un niveau satisfaisant», a poursuivi Diane Gadoury-Hamelin. «Les libéraux ont tellement attendu que certains centres doivent louer des locaux dans le secteur privé parce que les lieux sont rendus invivables», d’ajouter Marc-Olivier Leblanc. «Dans 10 ans, un Québécois sur quatre aura plus de 65 ans. Il faut cesser de jouer au pompier, mais plutôt agir en prévision des besoins qui continueront de s’accroître», a conclu le député de Terrebonne, Mathieu Traversy. (VT)

La Revue

Pages